Le Reinheitsgebot, une obligation de pureté depuis plus de cinq siècles, adopté en droit allemand en 1906 mais effectif en fait depuis 1516. Egalement connu sous le nom français de « décret sur la pureté de la bière », il stipule les ingrédients autorisés dans le brassage d'une bière en Allemagne : Ils sont au nombre de quatre : Houblon, malt d'orge (et de froment pour la bière blanche), levure et eau : tels sont les seuls ingrédients tolérés dans les bières allemandes, selon le deutsches Reinheitsgebot. A noter de même que la plupart des bières Tchéques suivent aussi cette charte de qualité

 

    

Traduction

  Decret du 23 avril 1516 de Guillaume IV Duc de Bavière

  Comment la bière doit être brassée et écoulée au travers du pays :

  Nous décrétons, établissons et ordonnons sur l'ordre des seigneurs de Bavière   que, désormais, dans tout le pays, à la campagne aussi bien que dans nos villes et places de marché, il n'y a pas d'autres règles que celles-ci :

  De la Saint Michel aux fêtes de la Saint George, un "Mug" (1.069 litres) ou "Head" de bière ne pourra être vendu plus de 1 penny Munichois, et de la Saint George à la Saint Michel, un "Mug" ne sera vendu plus de 2 Pennies de la même monnaie et un "Head" pour au maximum 3 Heller (1.5 Pennies), sous peine d'amende.

  De plus, nous décrétons que, désormais, dans toutes nos villes, places de marché et campagnes, aucune bière ne devra contenir ou être brassée avec plus d'ingrédients que des céréales, du houblon et de l'eau.

  Quiconque qui, sciemment enfreint ces lois, sera sur le champ condamné à une amende pour chaque tonneau d'une telle bière, cela à chaque fois que ça se produira.

  Charte appliquée par toutes les brasseries Allemandes depuis 1906.

 

Toutes les Bières Allemandes respectent la charte de qualité Reinheitsgebot en vigueur depuis 1516 (+détails)